Menu

Fil de navigation

Recherche

Flavien Trésarrieu (avec Emery Taisne) pour L'Equipe

 

Ligue1

Le 14 avril, date initialement prévue pour son déplacement à Caen, Toulouse était dix-septième avec un seul point d'avance sur le barragiste, Troyes, et donc confronté à une situation d'urgence en vue du maintien. La pelouse du stade d'Ornano, gorgée d'eau et impraticable, a dû repousser la rencontre à plus tard.

 



Depuis, Lille (1 point en 2 matches) et l’ESTAC (aucuns), les deux équipes qui talonnent le TFC, ont fait du surplace. Résultat, les joueurs de Michaël Debève, vainqueurs d’Angers (2-0), samedi, n’ont plus à se presser à la même cadence. À défaut de le valider ce soir, un succès en Normandie éloignerait l’angoisse du maintien. Avec une avance de sept points sur la dixhuitième place, il éviterait en tout cas au TFC de suer à grosses gouttes jusqu’à la dernière journée, comme ce fut le cas en 2016. « Le match sera difficile, on le sait, mais nous pouvons réaliser une très belle opération, en passant devant Strasbourg et même Caen, a rappelé Michaël Debève, hier. Ce match est vital, tout comme celui de Rennes dimanche.»

Si l’équilibre collectif reste fragile après le résultat contre le SCO, qui a mis fin à deux mois et demi sans victoire, la prestation des Mauves, samedi, s’avère encourageante. D’un point de vue offensif, d’abord, grâce à des coups de pied arrêtés bien tirés et une animation mieux maîtrisée dans le sillage de leur leader technique Max-Alain Gradel, mais aussi défensif. Toulouse n’a pas concédé la moindre frappe cadrée à Angers, une donne importante dans l’optique du match d’aujourd’hui, sachant que le TFC n’a jamais gagné cette saison après avoir encaissé le premier but en dehors du Stadium (2 nuls, 7 défaites).

L' objectif : deux victoires d’ici à la fin de la saison

« À partir du moment où on ne prend pas de but, on sait qu’avec notre potentiel offensif, on aura forcément des opportunités, a relevé Debève en saluant, au passage, le retour en forme du défenseur Christopher Jullien après sa prestation ratée contre Lyon (0-2), le 1er avril (coupable sur le premier but lyonnais, il avait été remplacé dès la 26e minute). C’était le bon moment pour qu’il revienne à son meilleur niveau. S’il maintient ça avec l’aide de ses équipiers, on aura une défense performante.»

Alors qu’il dispose d’un groupe au complet, l’entraîneur toulousain devrait rester fidèle à son schéma préférentiel, le 4-3-3. Avec l’espoir que ses joueurs évoluent « plus libres qu’à l’accoutumée »après leur succès engrangé face à Angers, samedi. «Toutes les équipes sont au pied du mur, on a pris un ascendant sur le plan mental », a-t-il insisté. Debève table sur deux succès d’ici à la fin de la saison pour dépasser la barre des trente-huit points, synonyme, selon lui, de maintien.

 

2018 / 2019

CALENDRIER

2017/2018

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2017/2018

STATISTIQUES