Menu

Fil de navigation

Recherche

SÉBASTIEN MARTI pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

La rupture est consommée entre les clubs de supporters du TFC et la direction du club. Ils vont déposer leur matériel aujourd'hui au Stadium et entamer une grève des tribunes.

Après les incidents survenus dimanche à l'issue du match TFC-Lille (2-3) qui a conduit à l'interpellation de quatre supporters toulousains, les clubs de supporters BFS/Viola Club, Indians Tolosa, Occifans et West Eagles, viennent d'annoncer qu'ils suspendaient leurs activités en tribune jusqu'à nouvel ordre. Ils déposeront leur matériel ce vendredi sous les fenêtres de la direction du club.

"Plusieurs jours après l'auto-sabordage du club face à Lille, aussi bien sur le plan sportif qu'humain, nous avons décidé de faire face à nos responsabilités de supporters, écrivent-ils dans un texte commun. Nous suspendons nos activités en tribune jusqu'à nouvel ordre, de fait nous n'irons pas à Bordeaux pour la première fois de l'histoire de nos groupes respectifs".

Pour eux, les joueurs ne seraient "que les symptômes de la situation du TFC. Ce n'est pas une mauvaise saison, il s'agit du résultat de l'immobilisme, du copinage et de la médiocrité qui durent depuis trop d'années à la tête du club. Comme un dernier symbole, les dirigeants n'ont même pas daigné réagir publiquement suite au tabassage en règle des supporters par la police, à la fin du match de dimanche sous les fenêtres de leurs bureaux. Aucun soutien pour les blessés, aucune communication, la seule réponse a été un message de 3 lignes pour simplement dire « c'est pas nous, c'est pas nous »... Vendredi à 14h, nous viendrons déposer notre matériel de supporters devant ces mêmes fenêtres. Il est hors de question de céder encore aux appels à l'unité qui ont été largement discrédités par les différentes composantes du club".


"Honte de ce qu'est devenu notre TFC"

Les clubs de supporters disent "avoir honte de ce qu'est devenu notre TFC" et dénoncent l'immobilisme des dirigeants. "Il nous paraît inconcevable de ne pas changer cette équipe qui perd. Néanmoins, nous n'avons aucune demande ou revendication particulière, juste une question à poser à Olivier Sadran et nous aimerions, pour une fois, qu'il y réponde : Pourquoi vous suivre (encore) aujourd'hui ?" concluent-ils.

2017 / 2018

CALENDRIER

2017/2018

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2017/2018

EFFECTIF

2017/2018

TRANSFERTS

2017/2018

STATISTIQUES