Menu

Fil de navigation

Recherche

C. Dm. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les supporters du TFC sont pour le moins sceptiques sur le retour d'Alain Casanova sur le banc du TFC. Ils ne dénigrent pas ses qualités, mais comprennent mal les décisions et déclarations de la direction du club.

«Je souhaite qu'il revienne pour nous sauver. Même si cela ne marche pas, ce serait génial de le voir essayer. Alain est compétent, il peut le faire». Début février 2016, le TFC se traîne en queue de classement, et l'entraîneur, Dominique Arribagé, est plus que jamais sur la sellette. Dans La Dépêche du Midi, Marco, des Indians Tolosa, ne voit alors pas d'un mauvais œil un éventuel retour d'Alain Casanova pour sauver le club de la relégation.

À l'époque, «JB» Jammes non plus. «C'est une option à creuser. Il aime le club, il connaît tout le monde», explique alors le créateur du site lesViolets.com. Casanova a pourtant été évincé un an plus tôt au profit d'Arribagé, pour manque de résultats. Finalement, c'est Pascal Dupraz qui sera choisi, et sauvera le TFC…

Deux ans plus tard, le retour surprise d'Alain Casanova sur le banc du TFC ne fait pas du tout le même effet aux amoureux du TFC. Après une saison noire et l'annonce, mardi dernier, de «modifications majeures» par le club, la «bombe Casa» sonne plutôt comme un retour en arrière. Sur les réseaux sociaux, les supporters du TFC sont amers.

«La stratégie du club laisse sans voix. Le club est gangrené par le copinage, l'entre-soi et les petits arrangements entre amis d'Olivier Sadran», juge sévèrement Arthur. «Contrairement à beaucoup de monde, Casanova est plutôt un entraîneur que j'apprécie et dont j'ai de bons souvenirs… Mais quand on te reproche de faire toujours des choix internes sans inventivité, c'est pas avec ce choix que les critiques vont cesser…», ajoute Nicolas.

«Le signal lancé aux supporters est catastrophique», approuve «JB» Jammes, joint hier. Celui qui accueillait positivement un retour de Casanova en «sauveur» début 2016 n'est plus du même avis. «Entre une mission de quelques mois en 2016 et un nouveau contrat de 3 ans, il y a une grosse différence. Là, je suis vraiment dubitatif. L'enchaînement entre la fin de saison houleuse, le match catastrophique de Lille et la fracture avec les supporters, le maintien arraché en barrages, et aujourd'hui l'annonce d'un retour de Casa après l'annonce de grands changements… Sadran nous a perdus, là».

Heureusement pour le président du TFC, le supporter voit aussi quelques motifs d'espoir : «Casanova est le dernier entraîneur à avoir mis en place une philosophie de jeu à tous les étages du club, avec ce 3-5-2. Il a emmené le TFC à la 4e place, a lancé Ben Yedder, Capoue, Sissoko…» Mais il n'aura que peu de marge avec les supporters. «Seuls les résultats les calmeront. Si le TFC galère sur le terrain, la saison sera très, très difficile…»


Le chiffre : 298

matches > pour Casanova. Toutes compétitions confondues, l'entraîneur a gagné 108 matches, pour 80 matches nuls et 110 défaites entre 2008 et 2015.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES