Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Reçu 5 sur 9. En dehors des deux éléments qui faisaient déjà partie intégrante de l'effectif (Mubele et Gradel) plus des deux autres renforts qui n'ont pas encore eu l'occasion de porter la tunique violette (Mbia et Moreira, derniers arrivés), cinq nouveaux joueurs du Toulouse FC cuvée 2018-2019 ont participé au bon début de saison haut-garonnais. Cinq journées disputées pour une 4e place à la clé, cela valait bien un premier bilan…

 


Baptiste Reynet, gardien du temple

Recruté notamment pour son jeu au pied – «un soutien pour sa défense» dixit Casa –, l'ancien Dijonnais (27 ans, 1m85-90kg) ne déçoit pas avec ses mains. Celui qui avait terminé la saison passée en tête du classement des frappes arrêtées et détournées avec le chiffre de 293, en comptabilise 30 à J5.

Pour autant de titularisations et 1 clean-sheet à l'arrivée (1-0, 3eJ, face à Nîmes). Ce fondu de rugby est autant à l'aise si on peut dire sur le terrain que dans les vestiaires – cet été, en stage, c'était pétanque le soir ! Adaptation express, qu'on vous dit…

Notre avis : il fut la première signature du mercato, il est aussi une satisfaction de tout premier ordre. Qu'il ne change pas.


John Bostock, le parfait relayeur

Casanova le voulait, le Téfécé l'a «drafté», le coach l'aura titularisé à chaque fois qu'il lui en était possible (absent à la 4eJ, car souffrant du pubis). Le Trinidadien (26 ans, 1m88-84kg) rend simple et fluide le foot. Son arme secrète est le jeu à une touche de balle. Quand bien même les transmissions longue portée de l'ex- de Bursaspor (TUR), s'appuyant sur sa patte gauche, sont un véritable régal. «John nous amène une note technique dont on a besoin dans l'entrejeu, disait déjà Alain Casanova lors des matchs amicaux. Il s'informe et voit vite.»

Notre avis : on aime son jeu dépouillé, à base de remises ou dédoublements. Cependant, comme en prépa (1 but, 1 passe), on voudrait qu'il soit décisif.


Manu Garcia, un vrai numéro 10

à chaque sortie, on le voit meil-leur. Le stratège de poche espagnol (20 ans, 1m69-65kg ; 338min de jeu, 1 passe) prêté par ManCity est une découverte. Et une merveille. Son positionnement entre les lignes, sa vista, ses accélérations balle au pied commencent seulement à faire des ravages dans les défenses du championnat de France. «Le dépositaire de notre style» s'enthousiasmait l'entraîneur à l'arrivée de la pépite.

Notre avis : le genre de joueur qui fait venir au stade. Et s'il parvient à muscler son jeu…


Matthieu Dossevi, passeur de rêve

Même si les Grenats caracolent en tête de la Ligue 2, on comprend pourquoi le FC Metz avait une farouche envie de conserver le

3e meilleur passeur de L1 exercice 2017-2018 (11 offrandes). C'est un milieu excentré digne de la Roja qui n'a pas son pareil pour repiquer intérieur. Paradoxalement, le Togolais (30 ans, 1m74-71kg) n'a pas encore distillé de caviar mais a marqué dans le « Garonnico ».

Notre avis : le N°14 avait démarré tambour battant avec donc un premier but, victorieux, devant Bordeaux (2-1, 2eJ) pour son baptême au Stadium. Avant d'être moins en évidence, flanc droit, les autres journées.


Aaron Leya Iseka, «9» de cœur

Meilleur réalisateur toulousain avec le capitaine Gradel (2 buts chacun), le petit frère de Michy Batshuayi (20 ans, 1m83-83kg) n'a pas manqué ses retrouvailles avec la France (OM en 2016-2017). Débordant d'enthousiasme, son entrée, samedi, à 0-1, a reboosté sa formation et l'intéressé de se charger d'égaliser. Lui et Yaya Sanogo ont deux profils aux antipodes : quand le Belge est un avant-centre de rupture, généreux à souhait, le géant des Violets incarne le renard des surfaces. Coach Casa ne s'en plaindra pas.

Notre avis : aligné d'entrée les 4 premières joutes, «LY» a scoré 2 fois. On parie qu'il atteindra un nombre à deux chiffres ?


Mbia en réserve Sanogo forfait

Comme l'on pouvait s'y at- tendre, Stéphane Mbia qui était sans club depuis la fin de son aventure au Hebei China Fortune FC le 28 février 2018, devra passer par la case N3, à Alès où le TFC B se rend demain soir. «Il lui reste juste ce test à faire», précise Alain Casanova. Un entraîneur téféciste qui ne pourra pas non plus compter pour le voyage en Maine-et-Loire de ce samedi (20h, beIN4) sur Yaya Sanogo, touché à la rotule droite en milieu de semaine (hématome). «Il s'est planté le pied dans le gazon, c'est douloureux ; il est arrêté huit jours.» En revanche, Todibo est de retour de suspension.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES