Menu

Fil de navigation

Recherche

A.T. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Toulouse et Strasbourg disputeront le même championnat dans quelques semaines, mais ne sont absolument pas dans les mêmes temps de passage. C'est que les Bleus d'Alsace ont une échéance dès cette semaine avec un retour en coupe d'Europe attendu depuis quatorze ans. Qualifiés au 2e tour préliminaire de la Ligue Europa, Laurey et ses hommes n'entendent absolument pas galvauder leur double confrontation face au Maccabi Haïfa.

Et le match du week-end a eu valeur de répétition générale avant le match de jeudi, à la Meinau. Ainsi, d'entrée, les Strasbourgeois ont souhaité prouver qu'ils étaient bien préparés, cherchant à déstabiliser le bloc du TFC. Reynet a remporté un premier face-à-face avec Ajorque. Il s'est ensuite incliné devant Da Costa, parfaitement servi par Bellegarde, sur le côté droit de la surface, dans le sillage d'un pressing à haute intensité (28).

L'accalmie qui a suivi l'ouverture du score ainsi que la sortie de Lala, touché à la cuisse, ont permis aux hommes de Casanova de remettre le nez à la fenêtre. Koulouris, d'une frappe croisée (40) puis d'une tête sur corner (41) a incarné le danger violet. Et si le début de seconde période a été compliqué pour les visiteurs, Dossevi et ses coéquipiers ont su faire preuve d'efficacité.

Sur une touche anodine, Boisgard a tenté sa chance des 25 mètres et son tir, dévié, a permis d'égaliser (60). Toutefois, les Strasbourgeois ont une semaine de préparation supplémentaire dans les pattes et, dans la dernière ligne droite, cela s'est vu. Si le TFC ne s'est jamais résigné, faisant planer le danger sur la cage de Matz Sels quasiment jusqu'au bout – tête de Diakité juste à côté sur corner (79), tir de Boisgard de peu hors cadre (82), il a dû s'avouer vaincu pour la première fois de l'été sous les coups de boutoir des remplaçants alsaciens.

Kevin Zohi a fait mouche, sur une splendide talonnade sur corner de Da Costa (76), et passe décisive pour Simakan au bout d'un long une-deux en contre-attaque (90+1). Alain Casanova était déçu mais pas catastrophé à l'heure de commenter. «On n'est jamais content de perdre mais on a vu des choses intéressantes, a indiqué l'entraîneur du TFC. Mes joueurs ont eu 70 minutes pour la plupart et ont pu bien travailler, face à une très bonne équipe. J'ai vu des choses intéressantes pour la suite.»

Ses joueurs pourront notamment s'inspirer de ceux qu'ils ont croisés à l'heure lors du traditionnel stage espagnol de présaison, dès aujourd'hui.

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES