Menu

Fil de navigation

Recherche

France 3 Occitanie

 

Ligue1

Avec un bilan de dix victoires et six matchs nuls, pour seulement trois défaites, le TFC figure à la 2ème place du classement de la Ligue 2 de football, après les 19 matches "aller" de cette première moitié de saison. Après un démarrage catastrophique, le voilà officieux "vice-champion d'automne".

Après deux journées de championnat, au soir du 29 août dernier, le Toulouse Football Club pointait à la 20ème et dernière place du classement de Ligue 2.

Pourtant le club de la ville rose - tout juste relégué de Ligue 1 suite à l'interruption provoquée par l'épidémie de Coronavirus et le 1er confinement - figurait parmi les favoris pour la remontée immédiate. Avec un bilan de dix victoires, selon la majorité des pronostiqueurs.


Deux défaites pour commencer

Dans le sillage d'une série de 20 défaites pour une seule victoire et un match nul l'année précédente, le TFC entamait sa première saison au "purgatoire" par deux défaites : d'abord à domicile 1-0 en match d'ouverture face au promu Dunkerque, suivie d'un humiliant 5-3 encaissé à Grenoble.

Autant dire que ça rouspétait sec dans les rangs des supporters des Violets, inquiets de voir leur équipe s'engluer dans la spirale négative enclenchée fin 2019.


Belle série en cours

Quatre mois 1/2 et 17 matches plus tard, le sourire et l'enthousiasme sont revenus sur leurs visages : dix victoires, six résultats nuls et une seule défaite au compteur (un incroyable 5-4 subi à domicile face à Valenciennes début novembre) et voilà le TFC "vice-champion d'automne" de Ligue 2, à la 2ème place du classement avec 36 points en 19 journées, à deux points seulement du leader Troyes.

Dernier en date, ce lundi soir 11 janvier : les hommes du nouvel entraîneur Patrice Garande ont réussi à décrocher une nouvelle fois le point du match nul sur le terrain du Stade Malherbe de Caen. Après avoir été menés 2-0 en moins de 20 minutes, il eût fallu un miracle pour ramener les 3 points de la victoire et décrocher ainsi le titre - purement honorifique - de "champions d'automne".


Patrice Garande "mitigé"

Arrivé à l'intersaison, recruté par le nouveau président du TFC Damien Comolli, l'entraîneur Patrice Garande a déclaré être dans un état d'esprit "mitigé" après la prestation de son équipe.

Dans une certaine mesure, son déroulement reflète la première moitié de saison des violets :

- une difficulté dans les entames de match, qui peut se traduire par des buts encaissés dans les premières minutes
- des vertus morales pour ne jamais "baisser les bras" et se battre pour s'imposer jusqu'à la toute dernière seconde de jeu
- dominer le plus souvent, et le plus nettement, en 2ème mi-temps, avec un milieu de terrain offensif et des attaquants qui enchaînent les buts et les passes décisives.

C'est là que réside le succès du "système Comolli" : ancien chef recruteur dans de grands clubs comme chez les Anglais de Liverpool, le nouveau président du TFC exploite à la fois sa maîtrise des statistiques et son riche répertoire de relations pour dénicher des joueurs à la fois peu onéreux au recrutement (par exemple parce qu'ils sont libres de tout contrat) et dotés d'un profil à même de s'adapter au mieux au collectif toulousain.


Un recrutement judicieux

Le trio belgo-néerlandais composé de Dejaegere, Van den Boomen et Spierings sait donner le tournis aux milieux de terrain adverses, alimenter le buteur anglais Rhys Healey en passes décisives, et marquer des buts y compris sur coups de pieds arrêtés.

Avec 37 buts marqués en 19 matches l'attaque du TFC s'avère la plus prolifique de la compétition, une statistique hélas entachée par les 23 buts encaissés dans le même temps, même si son nouveau gardien Maxime Dupé a rendu pas mal de "clean sheet" (zéro but encaissé dans un match) : les défaites 5-3 et 5-4 énumérées plus haut suffisent à détériorer de 40% cette nouvelle solidité défensive.
Les supporters sous le charme

Avec ces recrues judicieusement sélectionnées, "coach Garande" a fait le choix de compléter son effectif avec des jeunes issus de l'excellent centre de formation du club : le défenseur Anthony Rouault, l'attaquant Amine Adli, le buteur Janis Antiste faisaient tous les trois partie de l'équipe junior qui a disputé la finale de la Coupe Gambardella (la coupe de France juniors) en juin 2019.

Le "mercato d'hiver" a permis d'étoffer l'effectif, avec les venues du gardien international suédois Isak Petersson et de l'expérimenté défenseur central belge Sébastien Dewaest ; petit à petit et sans transfert à grand bruit, le Tèf est en train de se bâtir une équipe afin d'être capable de poursuivre dans la même dynamique, pour réussir son pari : la remontée immédiate en Ligue 1 à la fin de cette saison 2020-2021.

Pour prouver concrètement leur satisfaction envers leur équipe-fétiche, les supporters du TFC ont d'ailleurs décidé de se rassembler en nombre ce samedi 16 janvier sur le "pont du stadium" qui enjambe la Garonne, afin de manifester bruyamment leur soutien avant le coup-envoi du 1er match "retour" face au FC Grenoble : il sera disputé à huis-clos, hélas pour eux, épidémie de Covid oblige.

 

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2020/2021

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES