Menu

Fil de navigation

Recherche

Sacha Tisic, Arthur Tirat, J.L. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

La marche était trop haute pour le TFC. Les Toulousains, vainqueurs 0-1 à Nantes ce dimanche 30 mai, évolueront une saison de plus en Ligue 2. Défaits 1-2 à l'aller, les Violets devaient marquer par deux fois sans encaisser pour être promu. Mission ratée.

Quelle immense déception pour le Toulouse Football Club. Les Violets étaient à un but de la promotion en Ligue 1, mais ils sont tombés sur des Nantais parfaitement regroupés en défense. À la Beaujoire, le Tef' s'est imposé ce dimanche 30 mai (0-1) face aux Canaris, mais ça n’a pas suffi. En raison de la règle du but à l'extérieur, qui compte double en cas d'égalité au score cumulé, ce sont les Nantais qui conservent leur place dans l'élite.

Les Toulousains peuvent nourrir d'immenses regrets. D'abord en première mi-temps, peu réalistes malgré les tentatives de Rhys Healey, de Vakoun Bayo ou d'Amine Adli. Se laissant endormir par des Canaris, prêts à exploiter le contre. Puis en seconde période, ou les hommes de Patrice Garande n'ont pas su inscrire le deuxième but. Le premier, arrivant d'une manière presque inespérée sur un délicieux centre d'Adli, avec Bayo à la réception, d'une tête rageuse. Un classique.

Le carton rouge de Nathan N'Goumon dans les dernières minutes, à la suite d'un pied haut dangereux, tue les derniers espoirs du Tef' dans la course à la montée. Toulouse reste en Ligue 2 et Nantes en Ligue 1. On se consolera avec la belle saison des Violets, dont la plus grande victoire cette saison reste celle de la réconciliation avec ses supporters.

 

Nantes - TFC : découvrez les notes des joueurs toulousains

Malgré leur victoire 1-0 à Nantes ce dimanche 30 mai, les Toulousains manquent l'accession à la Ligue 1 en raison de leur défaite 2-1 à l'aller au Stadium jeudi dernier. Qui a brillé, lors de ce match retour du barrage en Loire Atlantique ? Qui a manqué son match ? Découvrez les notes attribuées aux joueurs du TFC par La Dépêche du Midi.

DUPÉ (7/10).- Le portier toulousain a soigné son retour dans le stade de ses débuts. Vigilant en première période et n’hésitant pas à sortir loin de son but (32). Il remporte le duel qu’il faut en seconde mi-temps, seul face à Kolo Muani (76). Un clean-sheet pour terminer la saison.

AMIAN (6).- Positionné dans un rôle de piston inhabituel, il a beaucoup proposé dans son côté droit. Il a même l’occasion d’ouvrir le score en début de match (2), surpris, il a manqué sa frappe.

DEWAEST (6,5).- Il a été vivement critiqué après son match aller, il a remis les pendules à l’heure. À de nombreuses reprises Dewaest est passé devant Coulibaly. Très costaud.

GABRIELSEN (6,5).- Il avait annoncé la guerre, il a parfaitement endossé le treillis du soldat. Impérial dans les duels et jamais pris à défaut dans le jeu aérien, caporal Ruben a tenu son rang et termine la saison sur une bonne note. Il est remplacé par Ngoumou (82) qui est expulsé dès son entrée pour un pied dans le visage de Castelletto. Une erreur de jeunesse.

DIAKITÉ (6).- Titulaire surprise au coup d’envoi, Diakité a parfaitement tenu la baraque au côté des briscards de la défense. Une belle partie.

KONÉ (8,5).- Quel match. Le milieu savait que c’était sa dernière sortie avec le maillot violet et il a été à la hauteur de l’événement. Koné s’est baladé dans le milieu de terrain nantais, au-dessus de tous les autres techniquement, il a permis aux fans du TFC d’admirer une dernière fois sa palette avant de faire les beaux jours du championnat allemand. Il n’aura pas réussi à faire remonter son club mais peut partir la tête haute.

DEJAEGERE (6).-Dans une position plus axiale, le Belge a permis au milieu toulousain de moins prendre l’eau qu’au match aller. Il a cependant perdu quelques ballons trop facilement et n’a pas assez pesé offensivement. La saison a été longue et la fatigue s’est fait sentir. Remplacé par Van den Boomen (76) qui n’a pas vraiment pesé.

MACHADO (5,5).- Il a été moins tranchant que lors de ses précédentes sorties sur le côté gauche même s’il s’est démené comme à son habitude. Dommage qu’il ait souvent hésité à centrer, les deux attaquants ont attendu ses ballons.

ADLI (6).- Le joyau du TFC a eu du mal sur la fin de saison. A-t-il été perturbé par les innombrables rumeurs au sujet de son départ probable du club toulousain? Possible. Hier il a été en dedans en première mi-temps mais il s’est remis la tête à l’endroit au vestiaire. Il a réussi à rappeler lors du deuxième acte qu’il était un joueur hors norme.

HEALEY (5,5).- L’Anglais a beaucoup couru, s’est donné comme à son habitude sans avoir vraiment réussi à faire mal aux Nantais. Une frappe dangereuse en première période que Lafont a captée (14), sa demi-volée dos au but en fin de mi-temps est malheureusement contrée (34). Il cède sa place à Antiste (74) qui a tenté sans grande réussite. Il s’est malheureusement mis plus en évidence sur des fautes que dans la surface nantaise.

BAYO (7).- Vakoun avait posé l’hélico à La Beaujoire. Le Bayocoptère a encore frappé (62), permettant au TFC de l’emporter et de finir avec les honneurs. Mais au-delà de son but, l’Ivoirien a été déterminant tout le match. Contrairement au match aller, il a posé beaucoup de problèmes à Pallois et son apport dans le jeu a été indéniable.

 

"Vous nous avez volé la montée !" : l'énorme colère du président du TFC Damien Comolli après la non-montée en L1

Le président du TFC, Damien Comolli, s'en est vertement pris aux arbitres de la rencontre à l'issue du match. La séquence est forte.

Une scène qui illustre toute la frustration toulousaine après l'échec de la montée en Ligue 1. À l’issue de la rencontre ce dimanche 30 mai à Nantes, après laquelle malgré leur victoire, les Toulousains manquent l'accession à la Ligue 1, Damien Comolli s'est vertement adressé aux arbitres, dans les couloirs de la Beaujoire sur le chemin des vestiaires.

Selon une séquence diffusée par Canal +, le président du club a accusé les hommes en noir de leur avoir "volé la montée". "Scandaleux", a-t-il notamment hurlé à quelques centimètres des oreilles des arbitres de la rencontre, alors qu'ils regagnaient leurs vestiaires.

Damien Comolli estime que M. Benoît Bastien aurait dû accorder un penalty aux Toulousains à la 81e minute, pour une main supposée du Nantais Charles Traoré dans la surface de réparation.

 

 

2021 / 2022

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

2021/2022

EFFECTIF

2021/2022

SELECTIONS

2021/2022

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES