Menu

Fil de navigation

Recherche

J.La., Théo Faugère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains entamaient la saison 2021/2022 au Stadium, devant leur public. Ils ont concédé le résultat nul, rejoints deux fois au score malgré une supériorité numérique. Symbole de la frustration toulousaine : Amine Adli a pris un carton rouge en toute fin de match.

Un accroc d'entrée. Ce samedi 24 juillet, les joueurs du TFC ont été accrochés à domicile par Ajaccio (2-2) lors du premier match de la saison de Ligue 2. Par deux fois, les Violets ont mené au score, et ont évolué à 11 contre 10 pendant plus de 50 minutes. Mais par deux fois, ils ont été rejoints au tableau d'affichage par les Corses.

Une rencontre au cours de laquelle les deux récentes recrues ont joué : Mikkel Desler, le défenseur danois, était titulaire. Ado Onaiwu, l'attaquant japonais, est entré en jeu.

Les joueurs toulousains ont ouvert le score à la 33e minute par le Britannique Rhys Healey. Sur un coup franc venu de la droite et frappé par Branco van den Boomen, l'attaquant place une tête croisée qui lobe le gardien corse.

Égalisation concédée à peine deux minutes plus tard. Exploit personnel de l'Ajaccien Qazim Laci, qui efface d'un crochet la défense toulousaine et décoche un puissant tir de l'extérieur du pied droit à l'entrée de la surface de réparation. Maxime Dupé, impuissant, voit le ballon filer dans la lucarne de son but.

À la 38e minute, exclusion du défenseur Ajaccien Clément Vidal pour un second carton jaune. Pris de vitesse par Amine Adli, il commet une grosse obstruction, sanctionnée par l'arbitre.

En supériorité numérique, les Toulousains prennent l'avantage après le retour des vestiaires (52'). Après un débordement d'Issiaga Sylla côté gauche, le Guinéen centre devant le but, ballon dévié au fond de ses propres filets par le défenseur corse Gédéon Kalulu.

Un avantage que les Toulousains ont pu conserver seulement 5 petites minutes. Qazim Laci, encore lui ! Sur un ballon mal renvoyé dans l'axe par Issiaga Sylla, le numéro 10 ajaccien contrôle et envoie une demi-volée surpuissante sous la barre de Maxime Dupé, un ballon légèrement dévié au préalable par un défenseur toulousain.

Pour ne rien arranger à cette soirée déjà difficile, Amine Adli a pris un carton rouge direct en toute fin de match, pour une grosse semelle sur un joueur ajaccien.

Contre-performance pour le démarrage, que les Toulousains chercheront à compenser lors de leur prochain match, à Nancy (samedi 31 juillet, 19h).

Découvrez les notes des joueurs du TFC après le nul contre Ajaccio (2-2)

DUPE (5/10).- Deux mines sur lesquelles il n’est pas fautif et un bel arrêt (72).

ROUAULT (5,5).- Un pied droit soyeux dans le jeu long qu’il utilise à bon escient, une bonne faculté d’anticipation : 45 minutes réussies pour le Lot et Garonnais, malheureusement victime du changement de système à la mi-temps, remplacé par ONAIWU (note 2,5), très peu en vue.

GABRIELSEN (5).- Peu embêté par ses adversaires corses. Rentrée des classes tranquille pour le vice-capitaine.

DIARRA (6).- Peu utilisé la saison dernière, ce début de saison est important pour lui. Il a été solide et a bien contenu Moussiti-Oko, notamment en tant que dernier défenseur (70).Il marque des points.

DESLER(4).- Un bon centre en retrait vendangé par Antiste (69). Pour le reste, il a souvent manqué de vitesse.

DEJAEGERE(5).- Deux nouveautés pour lui : le numéro 10 et le brassard. Intersaison réussie, mais il ne semble pas encore totalement à 100 %. Remplacé par SPIERINGS (76).

VAN DEN BOOMEN(7).- Le seul Toulousain qui maîtrise aussi bien l’espace que lui s’appelle Thomas Pesquet. Superbe qualité de jeu long.

SYLLA(5,5).- Une talonnade pour donner à Adli, et encore lui à la fin de l’action (2-1, 54e).Une relance plein axe qui donne l’égalisation à Ajaccio (2-2, 59e).Docteur Issiaga et MisterSylla sont de retour à Toulouse !

ADLI(5).- Longtemps inarrêtable avec une exclusion provoquée (trois cartons jaunes en tout), et une grande impression de vitesse et puissance, il s’est arrêté tout seul avec une très vilaine faute… emporté par sa vitesse (exclu à la 90e+4).

HEALEY(6).- Il a embêté Youssouf physiquement et a marqué d’une belle tête décroisée (34).Il est sur la bonne voie. Remplacé par SKYTTA (69), une très belle promesse.

ANTISTE(3).- Quelques courses de pressing, mais il a eu du mal à se mettre en valeur devant, et a manqué une grosse occasion (69). Remplacé par ZOBO (79).

"Je suis en colère" tonne l'entraîneur du TFC Philippe Montanier après le nul contre Ajaccio (2-2)

Les Toulousains ont concédé le nul à domicile face aux Corses après avoir mené deux fois au score et évolué plus de 50 minutes en supériorité numérique.

Philippe Montanier, entraîneur du TFC : "Il y a de la frustration et de la colère parce qu'on a les circonstances pour nous, la supériorité numérique quand ils prennent l'avantage... On avait dit à la mi-temps de faire attention aux fautes, on n'a pas mis en application ce qu'on avait dit. Donc je suis un peu en colère. Pour gagner, il fallait faire beaucoup mieux, dans la technique, les transmissions, et mieux gérer le match à onze contre 10. Quand ils étaient à trois défenseurs pour un attaquant, on voulait avoir plus d'opportunités. Ruben (Gabrielsen) et Moussa (Diarra) m'a paru être la bonne doublette en défense, Moussa un peu plus rapide. C'est un choix tactique. Anthony Rouault a fait un bon match. (Sur Adli, qui devrait quitter le club, qui était titulaire ce samedi soir et a pris un carton rouge). Avec Amine j'ai un très bon joueur, j'en profite. Il a fait une bonne prépa, il est motivé pour jouer, c'est le meilleur joueur de Ligue 2, difficile de s'en priver. On n'est pas encore prêts, pas assez dynamiques, en manque de rythme. Certains joueurs ont logiquement du retard sur la préparation, les deux nouveaux (Desler et Onaiwu) sont arrivés tard. On doit être plus dynamiques, avec ou sans ballon, on va en avoir besoin en tombant sur des équipes assez regroupés. Je suis déçu pour les supporters, c'était super de les retrouver mais on n’a pas fait ce qu'il fallait. C'est un stimulant, quand on acculait les Ajacciens sur leur but on a vu qu'ils nous donnaient de la force. Je suis déçu de ne pas leur avoir donné la victoire."

Brecht Dejaegere, milieu de terrain, capitaine du TFC : "On sait qu'un premier match c'est difficile mais on a eu les occasions pour gagner. En supériorité numérique, il faut tuer le match. On a manqué d'efficacité, sur l'occasion de Janis (Antiste), la prise de balle de Rhys (Healey). On doit gagner. Quand tu mènes deux fois, tu ne dois pas perdre. Pourquoi on prend les deux buts si rapidement ? Je n'ai pas la réponse. Peut-être qu'on s'est trop vite désorganisés âpres les coups de pied arrêtés sur les deux buts. Physiquement, je reviens de blessure, la préparation a été courte mais je me suis senti assez bien, on a plutôt bien travaillé. Ça ne peut qu'aller mieux au fil des semaines. (Sur le retour du public au stade). Le public m'avait manqué. Ça devenait normal de jouer sans supporters, et c'est bizarre de penser ça. Là, voir les supporters en sortant du bus, c'est le foot comme avant, c'est pour ça qu'on est devenus footballeurs. Capitaine, c'est un honneur mais je reste moi-même, j'essaye d'aider l'équipe comme avant. Apprendre aux jeunes, parler. (Sur son changement de numéro, du 31 au 10). Je ne pouvais plus avoir le 31, j'avais toujours eu le 19 mais c'est Bafo qui l'a... Le 10 était libre..."

Maxime Dupé, gardien du TFC (au micro de La Chaîne L'Equipe) : "On savait que ça allait être compliqué. Malheureusement, on perd deux points ce soir. Il ne nous a pas manqué grand-chose, offensivement à chaque fois on y était presque. Il aurait fallu persévérer. Je pense qu'on n'a pas été aidé non plus d'une manière générale."

Olivier Pantaloni, entraîneur d'Ajaccio : "Mon équipe avait envie de réussir un résultat. On a réussi à revenir une première fois, puis à faire le dos rond à 10. On aurait pu penser qu'on allait s'effondrer mais on a fait preuve de générosité. Quand on arrive à sortir avec un point face à une grosse équipe de Toulouse il y a de la satisfaction. Nous avons respecté les consignes, avec une grande débauche d'énergie. J'avais peur que certains baissent les bras au fil du temps mais ils se sont accrochés. À la mi-temps j'ai demandé de resserrer les lignes, d'être compacts, et de bien exploiter les ressorties de balle. Il y a eu une bonne gestion à ce niveau-là. La plus grosse satisfaction, c'est de revenir à 2-2 en étant à 10. Par rapport au public, on sent vraiment la différence. L'an passé, c'était plus facile de jouer à l'extérieur.

2021 / 2022

CALENDRIER

2021/2022

CLASSEMENT

2021/2022

EFFECTIF

2021/2022

SELECTIONS

2021/2022

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES