Menu

Fil de navigation

Recherche

J.L., Patrick Desprez, A.T. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Des Violets au petit trot ne sont pas parvenus à marquer en Picardie. Ils restent premiers du classement, mais voient fondre leur avance en tête, ce soir.

Et de deux matches consécutifs sans victoire pour les joueurs du TFC. Après avoir subi leur première défaite de la saison lors de la dernière journée (3-2 à domicile contre Caen), ils ne sont pas parvenus à dominer des Amiénois pourtant mal classés, ce samedi 2 octobre après-midi, en Picardie. Score final : 0-0 pour cette rencontre de la 11e journée de Ligue 2.

Les hommes de Philippe Montanier restent premiers du classement avec 24 points. Mais désormais, les Sochaliens (victorieux de Niort 1-0), sont deuxièmes et revenus à 1 point des Haut-Garonnais.

À Amiens, les Toulousains ont été moins dynamiques qu'à l'accoutumée. Peu d'inspiration, pour peu d'occasions. RAS en première période, les Toulousains monopolisent le contrôle du ballon, mais score vierge logique au retour aux vestiaires.

Tout petit réveil en seconde période, quant à la 54e minute, Ado Onaiwu (qui n'a plus marqué depuis 3 matches) se présente face au gardien Amiénois Régis Gurtner. Le Japonais privilégie la puissance plutôt que la précision, sa frappe n'accroche pas le cadre.

Régis Gurtner sera plus directement mis à contribution sur un coup franc direct de Branco van den Boomen, légèrement décalé sur la droite. Le gardien picard repousse le danger des deux poings.

À noter, à la 76e minute, l'entrée en jeu pour la première fois du Brésilien Ratao, l'attaquant arrivé cet été.

Jour creux pour les joueurs du TFC, qui ont monopolisé le ballon toute la rencontre, mais n'ont jamais su trouver la faille de cette équipe amiénoise bien organisée.

Prochain match, et ce sera un choc : TFC - Auxerre, samedi 16 octobre (15h).

Découvrez les notes des joueurs du TFC après leur nul à Amiens (0-0)

Attendus au tournant après leur première défaite de la saison au Stadium face à Caen lundi soir (2-3), les Toulousains doivent se contenter du partage des points, vierge, ce samedi 2 octobre, en match d'ouverture de la journée. Qui a brillé ? Qui s'est planté ? Découvrez le carnet de notes de La Dépêche du Midi.

DUPÉ (6/10). Vigilant. Le vice-capitaine a un duel à négocier dans le match, il le remporte face à Lahne sur un ballon vicieux entre les jambes (21). Prompt aussi au-devant de Gomez en fin de partie (87).

DESLER (6). Actif au début, réactif par la suite. Le Danois est le premier à s’incruster dans les 16m50 picards (5), il sera le dernier pour venir arracher le ballon dans les pieds de Gomis (89).

DIAKITÉ (5,5). Solide. Le Pitchoun retrouve ses sensations.

NICOLAISEN (5). Sûrement sa meilleure copie sur les 5 disputées. Défensivement costaud même s’il a du mal à suivre Lahne sur l’opportunité de l’ASC (21), offensivement intéressant avec sa taille sur les nombreuses phases statiques. Notamment sur les corners : en première, il remise du crâne pour Onaiwu (45+1) ; en seconde, il goûte au poing droit du gardien Gurtner (80).

SYLLA (5,5). Intenable avant le repos où le Guinéen aura multiplié les montées et les centres avec pour cible Healey (27 et 28). Plus effacé le reste de la rencontre.

GENREAU (4,5). L’Australien enchaînait sa 4e titularisation d’affilée ; il a paru un poil émoussé. Mais n’a pas donné sa part aux chiens non plus. Remplacé par Begraoui, de retour dans le groupe après en avoir été écarté lundi.

SPIERINGS (4,5). Galette pour Onaiwu qui vendange (52), semelle sur Diakhaby qui sortira (72). Voilà grosso modo le résumé de son après-midi. Celle d’un "6", quoi.

VAN DEN BOOMEN (4,5). Du déchet surprenant dans l’exécution de ses coups de pied arrêtés – surtout avant les oranges, sans jeu de mots – et moins de renversements qu’à l’accoutumée pour le Néerlandais.

ONAIWU (4). C’était une impression, on en a la confirmation : le Japonais est moins bien depuis 3 journées. à preuve: lancé par Spierings, il rate le cadre et une occasion en or (52). Remplacé par Ngoumou : rapide, pas décisif.

HEALEY (4). Une reprise pour se chauffer (9) puis… plus grand-chose à se mettre sous les crampons. Peu servi à sa décharge. Remplacé par Ratao, qui étrennait la tunique violette.

DEJAEGERE (4,5). Moins influent que d’habitude. Le Belge roulait hier à l’ordinaire. Lui aussi a besoin de couper.

 

 "On ne peut pas gagner un match si on ne cadre pas" déplore Philippe Montanier après le nul à Amiens (0-0)

L'entraîneur du Toulouse FC regrette le manque de justesse et de précision de ses protégés, contraints au score vierge en terre picarde ce samedi 2 octobre après-midi en ouverture du week-end.

Philippe MONTANIER (entraîneur du TFC) :
"Il y a un peu de frustration, c’est le premier match où l’on ne marque pas et si l’on veut gagner il faut marquer... Je trouve que l’équipe a fait un match consistant dans l’ensemble, dans la maîtrise et la défense ; mais il nous a manqué l’efficacité, la précision dans la surface adverse car c’est là que se gagnent les matchs. La possession c’est une chose mais gagner un match ça en est une autre. Et lorsque l’on a réussi à trouver les bons enchaînements, les bons mouvements, nous n’avons pas cadré nos tirs. On ne peut pas gagner un match si le nombre de tirs cadrés est faible."

Philippe HINSCHBERGER (entraîneur d’Amiens) :
"Il fallait être présents contre Toulouse qui survole la Ligue 2 depuis le début avec des stats affolantes. On n’a pas concédé tant d’occasions que ça, ils sont très forts sur coups de pied arrêtés, on a tremblé mais on a aussi quelques opportunités qui auraient pu faire mouche. Le résultat est positif cet après-midi ; dans notre situation on ne peut pas galvauder les points même si on n’a pas trouvé les clés du succès. Toulouse a très peu de points faibles, on a beau les chercher et regarder des vidéos, ça reste toujours compliqué. J’ai passé une journée sympa, avec une bonne ambiance et un bon arbitrage."

Maxime DUPÉ (gardien du TFC) :
"Ils n’ont presque pas d’occasion, à part en tout début de match lors d’une mésentente avec Bafo (Diakité) mais sinon ils n’ont quasiment rien. Forcément pour moi c’est frustrant et long de rien avoir à faire dans un match, mais c’est bien parce qu’on a bien défendu. Ça nous fait un clean-sheet de plus et pour un gardien, c’est toujours bien."

2021 / 2022

CALENDRIER

2021/2022

CLASSEMENT

2021/2022

EFFECTIF

2021/2022

SELECTIONS

2021/2022

TRANSFERTS

2021/2022

STATISTIQUES