Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Après le président toulousain Damien Comolli qui, dans la matinée, a choisi La Dépêche pour commenter le verdict de la LFP (retrait d'un point avec sursis) que le club a écopé – suite aux insultes racistes proférées par un "spectateur" envers le gardien de Rodez Lionel Mpasi lors du derby du 13 décembre face au RAF –, c'est au tour du coach de livrer son ressenti. Verbatim.

En marge du traditionnel point-presse d'avant-match (samedi 19h, réception du voisin Pau), l'ancien mentor de la Real Sociedad a été invité à donner son sentiment sur le point avec sursis dont s'est vu frapper Toulouse ce mercredi 12 janvier au soir par la Commission de discipline de la Ligue. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que Philippe Montanier n'a pas mâché ses mots.

"Le président s’est exprimé, il est colère et je suis solidaire. Totalement. Cette décision est incompréhensible... Moi je suis l’adversaire, j’envoie un mes supporters à Toulouse puis voilà c’est réglé ! Facile : n’importe qui peut venir au Stadium pour nous faire sauter le point… C’est incroyable, vraiment."
"Pas la bonne méthode"

"Mon boulot est de préparer l’équipe or, oui, on a cette épée au-dessus de la tête, dépendante de l’intervention d’un seul individu. Je ne pense pas que ce soit la bonne méthode pour régler ce genre de fléau, conclut remonté l'entraîneur haut-garonnais. Après, je ne suis pas compétent en la matière. Mais je ne suis pas con non plus. Et là, on nous prend pour des cons quand même..."

Rappelons que le Toulouse FC "envisage de faire appel".

2021 / 2022

CALENDRIER

2021/2022

CLASSEMENT

2021/2022

EFFECTIF

2021/2022

SELECTIONS

2021/2022

TRANSFERTS

2021/2022

STATISTIQUES