Menu

Fil de navigation

Recherche

Anthony Labatut pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousaines sont à la peine en championnat où elles n’ont décroché qu’un seul succès après 10 journées.

Les Toulousaines ont pu y croire dimanche dernier, face à Clermont lorsqu’elles remontaient un handicap de deux buts, avant que Mégane Lafond refroidisse les Violettes et les ramène à une cruelle réalité : avec cette défaite, le TFC féminin ne redresse pas la barre en ne parvenant pas à obtenir une deuxième victoire cette saison. La marche paraît haute entre le niveau régional, que les Violettes ont connu ces deux dernières saisons, et la D2 nationale. "Oui, nos résultats ne correspondent pas à nos ambitions et ne sont pas à la hauteur. Nous ne pouvons pas en être satisfaits", admet l’entraîneur Antoine Gérard.

La saison dernière, terminée fin juin après le barrage d’accession brillamment remporté face à Monaco, a sans doute laissé des traces tant la lutte pour la montée fut dure et, par conséquent, le court temps de préparation n’aidait que très peu : "Nous avions un effectif très jeune que nous avons voulu consolider avec des joueuses plus expérimentées. Huit joueuses de qualité sont venues nous renforcer à l’intersaison", explique Antoine Gérard. Ce dernier ne s’arrête pas à cette série noire de neuf matches sans victoire que traverse son équipe : "L’objectif que nous avons en tête, et il passe avant tout, c’est de construire un projet sur le long terme. Nous en sommes actuellement à la fondation du projet. Les bases sont solides et il est normal que tout prenne du temps à se mettre en place".


Arrivée de recrues ?

Le long terme prime, certes, mais l’entraîneur violet ne compte pas pour autant délaisser la deuxième partie de saison de D2. Antoine Gérard, qui n’exclut pas l’arrivée de certaines joueuses "qui correspondent aux attentes et au projet" cet hiver, se veut confiant avant d’aborder le reste de la saison : "Maintenant que nous avons découvert le haut niveau, c’est à nous de nous y adapter. Et je suis sûr que nos résultats seront bien meilleurs car les filles ont une grande force mentale. Je crois à notre rebond".

Le dernier match de la phase aller à Nîmes, lanterne rouge, le 22 janvier, sera le meilleur moyen de le démontrer.

2023 / 2024

CALENDRIER

2023/2024

CLASSEMENT

2023/2024

EFFECTIF

2023/2024

SELECTIONS

2023/2024

TRANSFERTS

2023/2024

STATISTIQUES