Menu

Fil de navigation

Recherche

Nicolas Stival pour 20 minutes

 

Ligue1

Prêté par Stoke City, l’ancien Marseillais a joué 27 matchs et inscrit un but avec Toulouse.
Vedette du recrutement de l’été dernier, avec Max-Alain Gradel, Imbula s’est globalement montré décevant jusqu’à présent.

 

Que retiendra-t-on dans quelques années du court passage de Giannelli Imbula au TFC ? Si la saison s’arrêtait aujourd’hui, avant la cruciale réception de Guingamp, samedi, pas grand-chose. Un magnifique but à Montpellier, sur une frappe de 35 mètres (2-1, le 22 janvier), quelques autres actions de classe par-ci par-là, peut-être… Juste une poignée d’étincelles pour rappeler les espoirs semés par le milieu de terrain voici quelques années, sous le maillot de l’En Avant (meilleur joueur de L2 en 2013), puis de l’OM, jusqu’en 2015.

Mais voilà : le joueur prêté l’été dernier par Stoke City a encore l’occasion de laisser un bon souvenir au peuple violet (ou ce qu’il en reste) s’il mène Toulouse vers le maintien face à son premier club pro, ou à travers de périlleux barrages, contre l’AC Ajaccio ou Le Havre. Ecarté face à Lille (2-3), forfait car gêné par son genou gauche à Bordeaux (4-2), Imbula (25 ans) devrait être relancé samedi par Michaël Debève. Mercredi matin, à l’entraînement, il évoluait dans un milieu à trois, associé à Ibrahim Sangaré et Somalia.


Il n’a plus le temps

L’ancien Marseillais, sublimé par Marcelo Bielsa en 2014-2015, devra apporter une touche technique à un entrejeu toulousain pas vraiment réputé pour son jeu chatoyant. S’il ne déçoit pas, une nouvelle fois. Début mars en conférence de presse, lors d’une de ses rares sorties médiatiques, Imbula battait sa coulpe : « Je suis arrivé en manque de tout, et on m’a toujours aligné. » Tout en assurant : « Les mois à venir vont me permettre d’évoluer plus et mieux encore. » Il va falloir se presser…

Le Franco-Congolais né en Belgique avait été convaincu par Pascal Dupraz de tenter une relance au TFC, après deux transferts ratés au FC Porto (20 millions d’euros) à l’été 2015, puis à Stoke City (pour 24 millions d’euros) six mois plus tard. Début septembre 2017, Dupraz vantait sa « justesse technique », son « jeu vers l’avant » et « sa percussion ». Deux mois après, le technicien constatait : « On n’efface pas deux ans de disette d’un coup de baguette magique. »

Quelques semaines et une petite embrouille plus tard suite à un remplacement mal compris par le joueur contre Metz, suivi d’une courte mise à l’écart, Dupraz laissait la place à Michaël Debève. L’ancien adjoint continuera à titulariser son joueur, qui traversera les mois suivants sans influer sur le destin du TFC, actuel barragiste en Ligue 1.

Vu son imposant salaire, Imbula retraversera la Manche dans quelques semaines pour retrouver une équipe de Stoke City fraîchement reléguée en deuxième division anglaise. Les « Potters » cherchent déjà à recaser l’ancien international Espoirs français sous contrat jusqu’en… 2021.

 

2017 / 2018

CALENDRIER

2017/2018

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2017/2018

EFFECTIF

2017/2018

TRANSFERTS

2017/2018

STATISTIQUES