Menu

Fil de navigation

Recherche

Cyril Doumergue pour La Dépêche du Midi

 

Justice

 Jacques Breda, speaker du TFC pendant 22 ans, a appris en août dernier qu'il n'occuperait plus cette fonction. Dans des conditions qu'il n'accepte pas. Il intente une procédure contre le club.

Début août 2017, à quatre jours du premier match du TFC en championnat, Jacques Breda se rend au siège du club pour récupérer son accréditation. Sur un coin de bureau, la directrice générale du club lui annonce qu'il ne sera plus le speaker du TFC pour la saison 2017-2018. Un «manque de respect», estime cet amoureux du TFC.

Pourquoi intenter une action contre le TFC ?

On ne peut pas faire n'importe quoi avec les gens. Dans n'importe quelle structure, à n'importe quel niveau, on doit le respect aux personnes. ça fait 22 ans que je construis ma vie, mon planning, mes vacances au rythme du calendrier du TFC. On me devait un coup de fil, une explication. Ce n'était pas à moi de découvrir, par hasard, que je n'étais plus le speaker du TFC.

Avez-vous essayé de parler au président du TFC depuis votre mise à l'écart ?

Dès le départ, oui, je l'ai sollicité. Il m'a proposé qu'on se parle au mois de septembre. Comme convenu, je lui ai donc envoyé un SMS. Puis un deuxième, m'étonnant de son absence de réponse, pour un entretien que lui-même avait souhaité. Quelques jours après, j'ai eu une réponse : «Qui êtes-vous ?». Visiblement, mon numéro avait déjà été rayé de la liste. J'ai dit qui j'étais, et Olivier Sadran m'a répondu «Je te rappelle». Je n'ai pas eu d'appel.

Comment avez-vous réagi ?

C'était en octobre. J'ai un peu laissé tomber. Mais mon entourage a insisté. Et je me devais de réagir. En février, j'ai envoyé un nouveau message à Olivier Sadran, en l'avertissant que sans réponse de sa part, sans possibilité d'entrevue, j'allais obliquer vers une décision procédurale. J'avais besoin de pouvoir refermer le dossier. Psychologiquement, j'en avais besoin.

Que s'est-il passé ?

Là, j'ai reçu une réponse, et on s'est appelés le lendemain. J'ai dit à Olivier Sadran : «J'ai le courage, moi, de faire ce que vous, vous n'avez pas eu le courage de faire. Moi, je vous avertis que j'irai au bout de la démarche, alors que vous, vous n'avez pas eu le courage de me dire que vous souhaitiez quelqu'un d'autre». Il m'a répondu que je pouvais aller au tribunal pour prendre de l'argent. Je lui ai dit que ce n'était pas pour l'argent. J'ai besoin, c'est un vrai besoin, de refermer le dossier. Pour le moment, le TFC ne me le permet pas.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Une lettre de conciliation a été envoyée au TFC. On verra comment réagira le club. S'il n'y a pas de réponse, je laisserai mes représentants gérer tout ça.

Entre la direction du TFC et vous, c'est définitivement terminé ?

Je suis ouvert à la discussion, mais maintenant, il faudra qu'il y ait réparation. Toutes les choses peuvent s'expliquer, tout peut se comprendre. M'entendre dire que je n'étais plus la bonne personne aurait été difficile. Mais j'aurais compris, et je serais passé à autre chose. À mon âge, je peux comprendre qu'il faut laisser la place aux jeunes. Mais on ne peut pas jeter les gens comme ça, et leur dire par téléphone «Passe à autre chose». On a un contentieux, et je ne peux pas y mettre fin d'un coup de gomme. Pour autant, je reste le supporter n° 1 du TFC, et je le serai pour le restant de mes jours.

Sollicité, le TFC n'a pas souhaité réagir


22 ans au service du club

Embauché pour animer les matches du TFC en 1995 par le président Labatut, Jacques Breda a été la «voix» du Stadium jusqu'en 2017. «Par passion», explique-t-il. Jusqu'à son évincement, en août 2017. «Pour moi le Stadium, ce n'est pas seulement un stade et des supporters, racontait-il alors. Quand je suis tombé malade après la Coupe du Monde 1998, alors que j'étais en chimiothérapie, chaque match au Stadium constituait un but. Le TFC m'a permis de m'évader et quelque part, m'a un peu sauvé la vie. Je suis viscéralement attaché à ce club.»
 

2017 / 2018

CALENDRIER

2017/2018

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2017/2018

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2017/2018

STATISTIQUES