Menu

Fil de navigation

Recherche

Frédéric Abéla pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Bénévole depuis 33 ans au TFC, François-Emile Borg, 74 ans, a remisé les ballons dimanche soir, au Stadium, à l'issue de TFC- Ajaccio. Depuis 20 ans, il encadrait les jeunes ramasseurs de balles.

 

Fidélité. Le mot rime de moins en moins avec le foot business tant l'argent et les contrats mirifiques ont transformé les joueurs en mercenaires des temps modernes. Mais au cœur de la planète foot, comme ailleurs, subsistent les combattants de l'ombre, les petites mains des clubs, ces bénévoles dont l'envie, le cœur et la passion ne courent pas après les liasses de billets. Dimanche dernier, au Stadium de Toulouse, François-Emile Borg, bénévole depuis 33 ans au TFC, a tiré sa révérence après une longévité hors norme passée dans les coulisses de la maison violette, auprès des ramasseurs de balles. Alors que la bande à Debève se congratule après sa victoire sur Ajaccio gagnant ainsi le droit de rester en Ligue 1, «Feb», 74 ans, capuche sur la tête, garde une joie contenue. «J'ai un pincement au cœur. Je suis heureux que le TFC reste en Ligue 1. J'ai tellement connu d'événements merveilleux sur cette pelouse», dit-il, loin des stars, sous une pluie battante, entouré des stadiers. «Ils m'ont témoigné leur amitié depuis ces longues années, certains me proposaient leur siège quand ils me voyaient debout.»


Ses lunettes à Gignac, sa casquette à Revault

Durant 20 ans, l'ancien président du club de Fenouillet domicilié à Montech (82) a encadré les jeunes ramasseurs de balles du Stadium en leur distillant de précieux conseils. «Interdiction de jongler, bonne présentation, tenue correcte…» Ancien dirigeant d'équipe de jeunes au TFC, François-Emile a mis sans compter toute sa passion du foot au service du club, partageant les liesses populaires durant ces vingt dernières années où les «Violets» ont joué au yoyo émotionnel, passant de National en Ligue 1. Gignac ? «Après avoir marqué, il était tellement heureux qu'il s'est dirigé vers moi et m'a pris mes lunettes pour se les mettre sur le nez ! Il me les a rendues après.»

Chevelure grise, regard toujours concentré sur le jeu derrière les buts, pestant parfois après un jeune ramasseur qui a envoyé maladroitement valser un ballon, «Feb» savait aussi se mettre à la disposition des joueurs. Un jour de grand soleil, il a prêté sa casquette au gardien Christophe Revault. L'attaquant suédois Johan Elmander et Achille Emana lui ont donné leur maillot. Au moment de raccrocher les ballons, plusieurs dizaines de messages chaleureux viennent d'atterrir sur sa page Facebook. Autant de souvenirs et de gestes de sympathie qui valent bien toute la fortune du monde.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES