Menu

Fil de navigation

Recherche

Nicolas Stival pour 20 minutes

 

Ligue1

En plein travail d’introspection, le TFC doit revoir sa manière de recruter. Un sujet épineux, longtemps marqué par l’inimitié entre Pascal Dupraz et Dominique Arribagé…

Le chantier annoncé par le TFC dans le désormais fameux communiqué du 29 mai concerne tous les domaines. Un peu comme dans une maison dont on ne garderait que les murs. Mais un point focalise l’attention : le recrutement.

Dans un livre à paraître mardi, l’ex-entraîneur toulousain Pascal Dupraz regrette de ne pas avoir eu davantage la mainmise sur ce secteur.

« Je considère que l’idée de placer mon prédécesseur, Dominique Arribagé, au recrutement était une erreur. On ne peut pas avoir été coach de l’équipe première [mars 2015-février 2016], s’être fait virer et recruter pour son successeur. De facto, il dépendait de moi. Je pense que ça a dû être très difficile à vivre pour lui. À sa place, j’aurais refusé de me trouver dans ce cas de figure. »

Dupraz reproche aussi à Arribagé, entre autres, des critiques émises sur la qualité du jeu toulousain. Contacté ce dimanche, le responsable du recrutement a indiqué qu’il ne souhaitait pas réagir « à des propos si pathétiques »…


Les reproches de Dupraz

A l’été 2017, Dupraz avait réussi à attirer (en prêt) Max-Alain Gradel et Giannelli Imbula. Deux paris, pour une franche réussite et un échec. Mais le Haut-Savoyard, en poste de mars 2016 à janvier 2018, s’est toujours plaint d’arrivées jugées trop tardives, qui auraient plombé la saison du TFC.

Les diatribes contre le recrutement toulousain ne datent pas d’aujourd’hui. Longtemps responsable de ce secteur, Ali Rachedi (toujours directeur sportif dans l’organigramme actuel) s’est vu reprocher par exemple l’échec de la filière dite de « l’Est » (Grigore, Spajic, Pesic, Furman…), qui a masqué d’autres réussites (Elmander, Ben Yedder…).

Fortement pressenti pour retrouver le banc du TFC trois ans après son départ du club, Alain Casanova aura forcément son mot à dire sur la nouvelle (?) politique du club.

La future conférence de presse (à une date non fixée) d’Olivier Sadran, attendue par les supporters (et les journalistes) comme les résultats du bac par les élèves de terminale, lèvera le voile sur le sujet. Arribagé conservera-t-il la confiance du président, son ami de très longue date ? Le jeune retraité Pantxi Sirieix va-t-il prendre du galon ? A Toulouse, le feuilleton de l’été n’a pas encore commencé. L’été non plus, d’ailleurs.

 

2017 / 2018

CALENDRIER

2017/2018

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2017/2018

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2017/2018

STATISTIQUES