Menu

Fil de navigation

Recherche

RÉMI BUHAGIAR pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Alain Casanova sera-t-il l’entraîneur du Toulouse Football Club pour la saison à venir ? La question se pose encore... A l’heure où nous écrivons ces lignes l’ancien gardien de l’OM ne s’est toujours pas engagé avec les Violets. Dans les tuyaux depuis près de deux semaines son retour parmi les Violets pour les trois prochaines saisons tarde à se concrétiser.

D’après nos informations, l’ancien coach du TFC (2008-2015) souhaiterait venir avec son staff pour mettre en place une approche sportive identique à toutes les catégories du club. Or, Olivier Sadran, le président, veut lui imposer ses hommes. Contrairement à Pascal Dupraz qui avait accepté de venir sans ses fidèles adjoints, Casa n'a pas renoncé à sa stratégie et son propre staff.

Depuis son départ en 2015, Le Franco-Espagnol a beaucoup voyagé pour approfondir ses connaissances du football, il serait revenu avec une idée en tête : développer un système de jeu identique à toutes les divisions du TFC, y compris chez les jeunes. Un peu à l’image de ce que fait le FC Barcelone avec la Masia et son équipe professionnelle.

Pour y arriver, Alain Casanova aura forcément besoin de s’appuyer sur des relais qu’il connaît parfaitement, des personnes en qui il aurait une confiance absolue. Certains, espèrent même qu’un directeur sportif digne de ce nom finisse par poser ses valises en bord de Garonne. " Pourquoi pas Baup qui connaît la maison ? Il pourrait faire le lien entre le terrain et l’extra-sportif", glisse un agent qui a l’habitude de travailler avec la cellule de recrutement de Dominique Arribagé.


Du retard à l’allumage

Après une saison très délicate, Toulouse aimerait rapidement conclure le deal, d’ici trois jours maximum dans l’idéal. D’ailleurs, selon les proches du dossier, le retour de Casa n’est pas compromis. " Il aurait 70 % de chance de revenir".

Cette indécision pèse sur le début de mercato qui a démarré le 9 juin. Plusieurs agents travaillant en Ligue 1 restent dubitatifs devant la situation du Téfécé. " On ne peut pas placer un joueur tant que l’identité de l’entraîneur n’est pas dévoilée", indique l’un d’eux. Au niveau des départs, le discours est le même, aucun footballeur ne sera vendu sans l’aval du prochain manager. Ce retard à l’allumage n’a rien d'alarmant pour le moment, mais le temps est venu pour Olivier Sadran de prendre les décisions…

 

Sollicité, le TFC n’a pas souhaité s’exprimer.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES