Menu

Fil de navigation

Recherche

Théo Faugère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Le défenseur retrouve le championnat de France. A Toulouse, il espère rebondir après son expérience chinoise, alors qu'il n'a plus joué depuis de longs mois.

«J'étais à Abidjan quand il m'a appelé. Manuel Pellegrini, mon ancien coach, lui avait fait un rapport sur qui j'étais, comment je travaillais, et il voulait absolument que je vienne. Il m'a dit : Steph', je te veux, il faut que tu sois là. C'est le seul manager avec qui j'ai eu un contact franc, et je lui ai dit ok, je viens direct.»

Il faut croire qu'Alain Casanova a eu les mots justes pour convaincre Stéphane Mbia d'écrire son avenir en violet. Un discours, et un projet sportif qui ont poussé le Camerounais de 32 ans à revenir à la compétition après de longs mois passés éloigné du rectangle vert.


Préparation individuelle

Au moment d'évoquer son dernier match officiel, on sent que la mémoire mouline. «Fin mars», finit-il par lâcher. C'était en Super League, sous les couleurs du Hebei China Fortune FC. Un club où il aura passé près d'un an, et disputé 39 matchs de championnat. Attiré en Asie par le projet sportif, et l'aspect financier qu'il ne cherche pas à dissimuler, il finit pourtant par sentir la distance peser sur lui. «On se rend compte que c'est compliqué. Tu n'as pas ta femme, tu n'as pas tes enfants… Il faut faire des choix.» Mbia choisit donc le TFC pour rebondir, et retrouve une Ligue 1 qu'il avait quittée en 2012 après quatre saisons passées à Marseille, dont un titre remporté en 2010 avec le club phocéen.

«Je suis un gagneur, quelqu'un qui ne lâche rien», pose-t-il. Pour lui, le premier défi à relever sera celui de retrouver la forme pour être prêt le plus vite possible. Actuellement, l'ex-joueur du Séville FC suit une préparation individuelle : «J'attendrai le feu vert du staff pour répondre présent.» Pas de date encore officielle.


À quel poste ?

Pouvant évoluer tant en défense centrale qu'au milieu de terrain, il semblerait logique que le staff toulousain l'imagine plus en charnière, au poste laissé vacant par Issa Diop depuis son départ à West Ham, dont le préparateur physique a longtemps travaillé avec Mbia.

Depuis deux rencontres, c'est le Pitchoun Jean-Clair Todibo qui assure l'intérim, et c'est peu dire qu'il a bien rempli la mission. Voilà déjà un nouveau défi à relever pour Stéphane Mbia, qui en est conscient : «Je repars de zéro dans un collectif déjà conçu, à moi de me fondre dans la masse et de me faire ma place.»


Son parcours

Stéphane Mbia aurait pu porter les couleurs toulousaines bien plus tôt dans sa vie… Mais alors qu'il était en discussions avec le club, c'est au Stade Rennais qu'il signe en 2004 et entame sa carrière. En 2009, il rejoint l'Olympique de Marseille, où il réalise le doublé championnat / Coupe de la Ligue en 2010, avant de lever encore cette coupe l'année suivante. En 2012, il tente l'aventure à l'étranger, en s'engageant avec les Queens Park Rangers en Angleterre, puis de filer en Andalousie en prêt l'année suivante. Avec le FC Séville, il remporte la Ligue Europe en 2013, et est transféré définitivement dans la foulée. Un bon coup, puisqu'il réédite la performance en levant à nouveau la Ligue Europe, sous la houlette d'Unai Emery. Il y a ensuite Trabzonspor (Turquie) en 2015-2016, puis le Hebei China Fortune FC entre 2016 et 2018.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES