Menu

Fil de navigation

Recherche

T.F. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Un Gradel héroïque, un Bostock décevant et un Mbia diesel, entre autres. Conseil de classe pour les Toulousains qui nous ont marqués lors de cette première partie de saison.

 


Félicitations : Max-Alain Gradel

Dans la droite ligne de la fin de saison dernière, il continue de porter les Toulousains au bout de ses bras qu'il ne baisse jamais, et dont le droit arbore le brassard de capitaine. Titulaire lors de l'intégralité des 18 rencontres jouées, l'Ivoirien a planté 8 buts, soit près de la moitié du total toulousain (17). Toujours provocant par le dribble, rapide, précis, Gradel a souvent surnagé quand ses coéquipiers se noyaient. Indispensable.


Encouragements : Baptiste Reynet

Assurément la bonne pioche du mercato, l'ancien dijonnais s'est très vite mis dans le bain à Toulouse, et vu l'état de la défense en début de saison, il le fallait. Ses 57 arrêts (4e meilleur total en Ligue 1) ont souvent sauvé la baraque, et la qualité de son jeu au pied a été précieuse. Il a même été proche de délivrer plusieurs passes décisives, notamment à Paris en novembre.

François Moubandjé : l'un des seuls éléments stables et rassurant de la défense sur l'ensemble de la demi-saison, le gaucher suisse s'est montré tranchant lorsqu'il évoluait dans le couloir, et a montré une bonne entente avec Max Gradel. Repositionné axe gauche depuis le passage à cinq défenseurs, il a aussi été à la hauteur, malgré une dernière prestation assez mauvaise à Lille.


Passable : Stéphane M'bia

Arrivé tout dégonflé après son passage en Chine et un manque de compétition, le Camerounais a progressivement remis de l'air dans la machine, jusqu'à sortir une série de prestations solides comme patron de défense, en enchaînant trois titularisations sur les trois dernières journées.

Manu Garcia : arrivé de Manchester City auréolé de promesses, l'Espagnol a été branché sur courant alternatif. Capable d'éclairer le jeu par une qualité de passe au-dessus de la moyenne, il peut aussi traverser certaines rencontres comme un fantôme, mis en difficulté par l'impact physique adverse. Ses statistiques (0 but, 2 passes décisives) ne plaident pas en sa faveur.


On s'interroge : Aaron Leya Iseka

Titulaire dès le début de saison, et buteur d'une belle frappe sous la barre de Costil dès la deuxième journée face à Bordeaux, le Belge a peiné à confirmer tous les espoirs placés en lui. Plombé par un carton rouge qui l'a éloigné des terrains durant trois rencontres, puis par une légère blessure au genou, il a ensuite fait des allers retours entre le banc et la pelouse, jusqu'aux deux dernières rencontres où il n'est pas entré en jeu.


Les déceptions : John Bostock

L'affaire sentait bon lorsque le Trinidadien a débarqué sur les bords de Garonne cet été. Le milieu de terrain de 26 ans avait l'avantage d'avoir connu Alain Casanova à Lens en Ligue 2, championnat dont il est élu meilleur joueur en 2017. Installé titulaire dans le milieu à trois concocté par le technicien lors des premiers matchs, Bostock a peu à peu vu son temps de jeu se réduire après plusieurs prestations sans saveurs. Résultat des courses : voilà désormais 4 matchs qu'il n'est plus entré en jeu.

Christopher Jullien. Beaucoup trop fébrile sur l'ensemble des matchs, auteur d'erreurs qui ont coûté cher au TFC… À tel point qu'Alain Casanova a décidé de le sortir du onze à Reims puis à Caen. De quoi le piquer au vif ? Sans doute. Le plus frustrant avec Jullien est qu'on sait qu'il est capable de faire beaucoup mieux.


Le calendrier de la reprise

En vacances depuis le 22 décembre au soir, et une victoire à la saveur oxygénée à Lille (2-1), Alain Casanova et ses hommes vont retrouver les terrains d'entraînement de l'île du Ramier mercredi 2 janvier, et la compétition dès le samedi 5. Ce sera au Stadium, face à Nice en Coupe de France, pour les 32emes de finale, dans un remake du match de la saison passée qui avait opposé les deux formations au même stade de la compétition. Les Toulousains l'avaient emporté 1-0. La suite, ce sera le retour de la Ligue 1, avec un calendrier chargé pour le mois de janvier, avec notamment un match en retard à rattraper face à l'Olympique lyonnais. Le marathon reprend :

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES