Menu

Fil de navigation

Recherche

EMERY TAISNE pour L'Équipe

 

Interview

Olivier Sadran n’avait pas encore pris connaissance du communiqué du FC Barcelone lorsque nous l’avons joint hier en début d’après-midi. « Si vous m’appelez pour me demander si Todibo est à Barcelone et si je l’ai libéré, la réponse est non », nous a indiqué le président du Toulouse sans attendre l’objet de notre appel. Quelques minutes auparavant, le club blaugrana avait officialisé ce qui se tramait depuis quelques semaines : la signature de l’un des plus grands espoirs du TFC, Jean-Clair Todibo (19 ans), libre au mois de juin.

Alors que la Juventus, Naples ou encore l’Inter Milan s’étaient également positionnés, l’une des principales interrogations concernait la date effective du départ défenseur international français des moins de 20 ans. Ce sera, a priori, à l’issue de son contrat avec Toulouse, le 1er juillet prochain, ce qui ne signifie pas qu’il ne pourrait pas s’en aller avant. Dans son entourage, on ne désespérait pas, hier, qu’un accord entre le TFC et le Barça intervienne avant la clôture du marché pour lui permettre de rejoindre sa nouvelle équipe dès cet hiver. En attendant un éventuel nouveau rebondissement, Sadran est revenu pour L’Équipe sur le choix de Todibo de ne pas signer son premier contrat pro avec son club formateur. Le dirigeant a notamment fustigé l’attitude du Barça.

Comment réagissez-vous à l’annonce du départ de Jean-Clair Todibo à Barcelone à l’issue de son contrat, le 1 er juillet prochain ?

Déjà, il n’y a pas que l’argent dans la vie. Pour moi, le foot est un écosystème où chaque club joue son rôle. Il y a les grands clubs, les clubs formateurs… De mon point de vue, le joueur a été assez mal conseillé dans la mesure où il ne compte que dix matches de L1. Le Barça n’a pas non plus été à la hauteur de ce qu’il devrait être.

Vous regrettez leur attitude ?

Ils ne se sont pas comportés comme un grand club. Et puis, c’est quand même extraordinaire : ils annoncent que le joueur sera chez eux en juillet mais moi, je ne connais personne qui peut dire ce qui va se passer dans six mois. La vie peut réserver des surprises, même les plus indélicates. C’est faire preuve d’arrogance, c’est insulter la vie de dire ce qu’on fera. De la part d’un grand club, ce n’est pas très glorieux même si, juridiquement, ils avaient le droit de le faire. On a nous aussi notre part de responsabilité.

Laquelle ?

On aurait pu le faire signer avant, voire le faire jouer avant. Mais je ne me sens pas non plus tant responsable que ça. Quand il se fait expulser à Guingamp (2-1,4 e j.) après deux erreurs de prétention hors norme, mon premier geste, c’est de dire qu’il est jeune, que ça peut arriver. C’est un joueur qui a beaucoup de qualités mais qui n’a aucune expérience. C’est comme ça, je n’ai pas d’aigreur… Son agent a fait ce qu’il fallait, mais est-ce que Barcelone sera vraiment le meilleur choix pour lui ? Je n’en suis pas persuadé.

Est-il envisageable de trouver un accord avec Barcelone dès cet hiver ?

Pas de commentaire. Mais vous pouvez mettre une pièce sur le fait qu’il sera avec nous jusqu’en juin. »

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES