Menu

Fil de navigation

Recherche

T.F. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Face à Marseille samedi, Toulouse joue son maintien en L1 ; mais pas seulement. Remporter cette rencontre est une question de fierté, et l'occasion de bien terminer un exercice terne.

Cela aurait dû être un match de gala, disputé sans autre but que celui d'une victoire de prestige. Celui opposant une équipe déjà sauvée à une autre en course pour l'Europe. Mais Toulousains et Marseillais, en se sabordant tous les deux à leur manière, ont décidé d'inverser les enjeux de cette rencontre.


Toulouse à la recherche du point final

Le TFC, qui n'a remporté aucun de ses cinq derniers rendez-vous, tarde à valider son maintien, qui pourtant se rapproche. Il ne manque qu'un point aux Violets pour y arriver, mais c'est bien sur leurs épaules que sera la pression à l'heure du coup d'envoi de cette échéance face à Marseille. Au-delà du nul à décrocher, il s'agira de laver l'affront du match aller, où les protégés de Casanova avaient pris une danse au Vélodrome (0-4) pour l'ouverture du championnat.

Il s'agira surtout de faire bonne figure pour le dernier match de la saison au Stadium, où le Tef a si peu gagné (4 victoires, seuls Guingamp et Monaco ont fait pire avec 3 succès à domicile). Les hommes d'Alain Casanova auront donc l'occasion de faire coup double, en validant enfin leur billet en élite, tout en clôturant la saison sur une bonne note et laissant à leur public un peu d'optimisme, lui qui en a tant manqué cette saison.


Question d'orgueil

Et contre Marseille, le symbole est fort. On sait que les TFC-OM sont pour de nombreux Toulousains le moment de sortir leurs maillots ciel et blanc du placard avant de se rendre sur l'île du Ramier. Alors, pour les supporters violets, remporter le match face à l'Olympique de Marseille est une question d'orgueil, plus que n'importe quelle autre rencontre. Samedi, les tribunes devraient être moins clairsemées que tout au long de la saison et une victoire permettrait une ultime communion, plus que bienvenue, entre joueurs et supporters.

D'autant que pour certains, ce sera la dernière. Yannick Cahuzac, qui s'est engagé avec le RC Lens pour les 2 prochaines années, portera pour la dernière fois la tunique téféciste, puisqu'il sera suspendu lors de l'ultime journée à Dijon (le milieu de terrain avait écopé d'un match de suspension avec sursis pour son exclusion sur la pelouse de Lyon début mars, qu'il devra purger en conséquence de son jaune reçu à Amiens ce week-end).

Pour le TFC, les enjeux sont ainsi autant symboliques que comptables. Pour l'OM en revanche, il s'agira surtout de sauver les meubles qui peuvent encore l'être.


Marseille ne joue plus rien

Dimanche soir, en se faisant balayer par l'Olympique Lyonnais au Vélodrome (0-3), Marseille a confirmé que sa saison était manquée dans les grandes largeurs. Les Phocéens ont officiellement dit adieu à toute compétition européenne pour la saison prochaine, et doivent se préparer à entrer dans un nouveau cycle. Pour certains cadres qui pourraient quitter le club, ainsi que Rudi Garcia dont l'avenir sur le banc paraît plus qu'incertain, ce déplacement à Toulouse sonne surtout comme une dernière opportunité de montrer un peu de fierté.

L'enjeu n'est pas forcément celui que l'on pensait il y a quelques semaines, mais ce duel entre Toulousains et Marseillais ne sent pas moins la poudre pour autant. Et pour le Tef, cela pourrait bien être le match de l'année.

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES