Menu

Fil de navigation

Recherche

Florent Larios pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Avant de partir en stage en Espagne, les Toulousains affrontent une équipe strasbourgeoise, qui termine sa préparation, avec un groupe réduit.

On monte encore d'un cran. Après trois matchs de présaison, dont le dernier remporté à L'Union (1-0) face à l'AC Ajaccio, le Téfécé retrouve ce soir Strasbourg à Sarre-Union, en Alsace. L'occasion pour les Toulousains de se confronter à une équipe bien plus avancée dans la préparation et donc, plus en forme. «Ce sera une rencontre difficile, reconnaît Alain Casanova. Nous sommes en retard par rapport à eux car nous avons repris plus tard.» D'autant que le Tèf devra composer avec un effectif marqué par des absences.


Un groupe amoindri

Si Kelvin Amian a remis un pied sur les pelouses d'entraînement en début de semaine, il ne sera pas de la partie. «Il n'est pas prêt. Il reprendra les séances collectives lundi prochain», révèle le coach des Violets. Ce dernier devra également se passer de Sanogo, Leya Iseka et du Japonais Gen Shoji. Rien d'alarmant néanmoins pour ces trois-là, «ce sont des petites blessures, un peu de surcharge musculaire». Résultat des courses : le TFC défie Strasbourg avec un groupe resserré à 18 joueurs. Ce qui a tué dans l'œuf l'idée initiale de disputer la rencontre en trois périodes de 45 minutes.

 

Les internationaux bientôt de retour

La CAN terminée, les trois éléments du Téfécé présents en Egypte sont attendus sur l'île du Ramier. Les Ivoiriens Gradel et Sangaré, éliminés aux tirs au but en quarts de finale par l'Algérie, intégreront l'effectif dès le 29 juillet. Huitième de finaliste avec la Guinée – elle aussi sortie par les Fennecs –, Issiaga Sylla rejoindra ses coéquipiers mardi en stage, à Navata en Espagne. Le trio aura le droit à une phase de réadaptation, avec quelques exercices spécifiques, d'environ trois jours avant de reprendre normalement.


Se mettre en place tactiquement

Avec une équipe diminuée, les Haut-Garonnais savent que la rencontre ne sera pas en leur faveur. Mais Alain Casanova trouve du positif dans cette situation. «Ça permettra de voir où on en est malgré ces absences. Il y a beaucoup de jeunes qui sont montés.» Une quatrième opposition délicate physiquement qui reste pourtant importante pour la suite. «On pourra mettre en pratique nos idées sur le plan tactique. Ce qui nous intéresse, c'est de réaliser le meilleur match possible face à un adversaire de très bon niveau.»


Strasbourg d'attaque

Alors que Toulouse n'a lancé sa préparation que depuis trois semaines, les Alsaciens en comptent déjà quatre. Logique vu que les hommes de Thierry Laurey commencent leur saison dès jeudi prochain avec le 2e tour de qualification de Ligue Europe, contre le Maccabi Haïfa. Et de son côté, le Racing présente un groupe quasi complet, puisque le Sud-Africain Lebo Mothiba, qui a terminé la Coupe d'Afrique il y a un peu plus d'une semaine (défaite en quarts devant le Nigéria), est la seule absence notable. Ibrahima Sissoko est lui encore en train de travailler individuellement son physique. En amical, Strasbourg a fait carton plein : trois matchs, trois victoires, et notamment une convaincante samedi dernier en Belgique face au Standard de Liège (2-0).


Transit express vers l'Espagne

En raison du Tour de France, qui partait hier du Stadium, l'entraînement de l'après-midi était remplacé par une séance dédiée aux soins et à la récupération. Un après-midi que les Toulousains auront pris avec plaisir pour reposer les corps avant d'avaler des kilomètres à foison en seulement deux jours. La rencontre se déroulant ce soir, Alain Casanova et les siens se sont envolés ce matin de Blagnac pour rallier la capitale alsacienne. Dans la foulée de leur match amical, ils prendront immédiatement la direction de Navata – là aussi en avion – pour débuter leur stage d'une semaine.

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES