Menu

Fil de navigation

Recherche

Florent Larios pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Enfin un club de Ligue 1 ! Malgré la victoire arrachée en seconde période face à Al-Arabi Sports Club (3-2), mercredi en Espagne, Alain Casanova nuançait la performance des siens devant une formation qui «n'était pas du niveau d'une équipe de L1.» Qu'il se rassure, Nîmes débarque aujourd'hui dans le paysage des Violets.

Le Toulouse FC entre dans le money time de sa pré-saison et aborde désormais les oppositions jugées les plus délicates. Ou du moins les plus comparables à ce qui attend les Haut-Garonnais cette année.

Sortis d'une semaine de stage à Navata, en Catalogne, les Toulousains ont eu le temps de peaufiner leurs automatismes. De bon augure, donc, avant de disputer cette cinquième rencontre de préparation aujourd'hui à Agde, ville que les joueurs du Tef rallieront ce midi.


Plusieurs éléments incertains

Si Alain Casanova peut compter sur un groupe toujours stable, quelques interrogations demeurent quant à la présence ou non de plusieurs stagiaires espagnols. Issiaga Sylla, rentré de la Coupe d'Afrique des nations (Gradel et Sangaré ne reviendront, eux, que lundi) risque d'être trop juste, et Yaya Sanogo, absent de la feuille de match contre les Qataris pour une gêne musculaire, reste incertain. Idem pour le défenseur Mathieu Goncalves. Et la recrue grecque, Efthymios Koulouris, qui s'est réveillé jeudi matin avec un vilain torticolis. De son côté, Anthony Rouault, en phase de reprise, ne sera pas de la partie contre les Gardois.

Des absences qui pourraient peser face à un adversaire d'une tout autre qualité qu'Al-Arabi. Car le Nîmes Olympique, 9e du précédent championnat, arrive lui aussi en fin de préparation estivale et présente un effectif aguerri, prêt à offrir du répondant sur le plan physique. Puisque lors de la période estivale, les Crocos se sont frottés à des adversaires accrocheurs. Même si, au vu des résultats acquis, le NO ne paraît pas si menaçant : une seule victoire en trois matchs (3-2 contre Rodez). Les autres rencontres s'étant soldées par deux nuls, concédés devant Béziers (0-0) et l'AC Ajaccio (2-2), club dont les Toulousains avaient disposé début juillet (1-0).


Nîmes, pillé au mercato

D'autant que les hommes de Bernard Blaquart devront se passer de Landre (infiltration au genou) et de Valdivia (cuisse). Trois joueurs mis à l'essai renforceront néanmoins un groupe nîmois amoindri (Jung-bin Park, Jérémie Porsan-Clemente et l'ancien espoir anglais Saido Berahino).

Le surprenant (ex-)promu de la dernière saison affiche également une mine bien plus pâle en matière d'effectif. Tous ses fers de lance étant partis voir ailleurs. à commencer au milieu du terrain, où les Gardois ont perdu leur précieuse paire Savanier-Ferri, qui a migré d'une cinquantaine de kilomètres pour rejoindre l'ennemi montpelliérain.

Une situation d'exode que l'on retrouve également sur le front de l'attaque. Denis Bouanga (Saint-étienne), Umut Bozok (Lorient) et Sada Thioub (Angers) laissent orphelin Renaud Ripart (3 buts dans cette préparation dont un doublé contre Ajaccio), qui devra trouver, en la personne de Vlatko Stojanovski (forfait), meilleur buteur du championnat macédonien lors du dernier exercice, un nouveau partenaire de jeu.


Trois mi-temps de 45 minutes à 18h

Alors que deux matchs devaient initialement se disputer entre les deux équipes (le premier à 16h45 puis le second à 19 heures), ce sera finalement une seule et unique rencontre qui sera jouée. Mais sur trois périodes de 45 minutes. Une idée déjà d'actualité pour l'opposition amicale perdue en Alsace contre Strasbourg (1-3), mais abandonnée à cause de l'effectif extrêmement réduit du Teéfécé à ce moment-là.

Infos pratiques : coup d'envoi à 18 heures au Stade Louis-Sanguin/avenue Paul-Balmigère. Billets en vente sur place au tarif de 10 euros (5 euros pour les moins de 13 ans).

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES