Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

En sursis depuis la décision du Conseil d'État de suspendre sa relégation, Toulouse s'est vu notifier en fin de matinée par le Conseil d'administration de la Ligue de football professionnel sa descente à l'échelon inférieur. La L1 restera à 20 clubs, stipule la LFP.

L’espoir n’aura donc duré que dix jours… Entre le mardi 9 juin et ce vendredi midi. Le verdict était redouté du côté du Stadium, il vient de tomber : comme on le pressentait depuis le début de la semaine (échos pas favorables du monde du foot pro), la Ligue a tranché à l'unanimité moins une voix, celle d'Amiens, d'après L'Équipe et renvoyé le Toulouse Football-Club dans ses cordes. Comprendre : en L2.

Réunie via son Bureau puis en Conseil d’administration, la LFP – « invitée » par le Conseil d’État à revoir le format de la Ligue 1 pour la saison 2020-2021 – a rejeté l’hypothèse d’une compétition à 22 clubs. Seule alternative qui aurait pu sauver de la descente les équipes de Toulouse et d’Amiens, dont les relégations avaient ainsi été suspendues en début de semaine dernière par la plus haute juridiction française en droit administratif. Celle-ci jugeant illégal l’argument de l’instance du football professionnel car se basant sur une convention caduque au 30 juin.

« Le juge ne s'appuie que sur une question de forme », s’était aussitôt défendu – confiant – le directeur général exécutif de la Ligue Didier Quillot. Avançant que la nouvelle convention LFP-FFF, c’est-à-dire en vigueur pour la période 2020-2024, et instituant toujours une élite à 20 pensionnaires maximum, serait entérinée définitivement lors de l’Assemblée générale de la Fédération en date du 26 juin. « Elle a déjà été reconduite par nos soins puis votée en Comité exécutif de la 3F le 4 juin. » Après l’adoption fédérale, sa signature par le ministère des Sports n’étant, historiquement, qu’une formalité.

En clair : en raison du calendrier surchargé et des droits TV, Didier Quillot estime que la Ligue a prouvé l’incapacité technique d’une division à 22 clubs. Le centre du litige.

Mais le feuilleton ne devrait pas être terminé pour autant. Dès le début de la « prolongation » sur le terrain judiciaire, l’ASC a fait savoir qu’elle engagerait de nouveaux recours « se prévalant de la première ordonnance rendue » – sauf que, cette fois, la convention sera en bonne et due forme… Selon nos informations, le TFC compterait également bien aller au bout de la procédure. Tout en sachant qu’au-delà du référé en question, les 19e et 20e de Ligue 1 avaient déjà saisi le Conseil d’État sur le fond : une bataille de longue durée qui peut aboutir à des dédommagements.

En attendant, après dix-sept ans de bons et loyaux services en L1, les Violets retrouveront l’antichambre de l’élite au mois d’août. Une page se tourne, un autre roman s’ouvre et une tout autre ère – rachat du club d'Olivier Sadran par l’investisseur américain RedBird Capital Partners – va s’écrire...

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2020/2021

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES