Menu

Fil de navigation

Recherche

Sacha Tisic pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Réunis en ce mercredi 22 juillet pour présenter devant les médias le changement de présidence, Damien Comolli et Olivier Sadran se sont soumis à un exercice qui leur est familier, celui de la conférence de presse. Le nouveau président y clarifie ses intentions, et l'ancien fait un bilan des 20 années passées au TFC.

Lundi 22 juillet, la vente du TFC aux Américains de RedBird Capital Partners était actée. Une transaction officialisant Damien Comolli à la présidence du club toulousain. Lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi 22 juillet Olivier Sadran, avec le nouveau patron du TFC, ont présenté les dessous de la transaction et les ambitions des Violets sur le long terme.

Damien Comolli explique le choix du TFC

À la tête du Tef' depuis deux jours maintenant, Damien Comolli a expliqué devant la presse le choix, qui est celui de RedBird Capital Partners, d'investir dans le football à Toulouse. "Pourquoi Toulouse ? RedBird est très discipliné dans ses investissements. Plusieurs critères étaient importants pour nous. Le premier était l'importance de la ville, on voulait une ville attractive, avec une démographie importante et jeune. On n'imaginait pas investir dans un club sans projet de formation fort. On voulait aussi des infrastructures de qualité, et surtout, un club avec un fort potentiel" a confié le nouvel homme fort du TFC.

Olivier Sadran clarifie son rôle d'actionnaire minoritaire

Désormais ancien président du Tef', celui qui a endossé la fonction suprême à la tête de l'organigramme toulousain restera néanmoins actionnaire minoritaire, avec 15% des parts. "Je serai un actionnaire non-exécutif. Je ne porterai pas de jugement. En tant que Toulousain, je suis ravi de rester, ravi de pouvoir vibrer dans les mois à venir. Mais je resterai à ma place pour laisser travailler Damien Comolli" a déclaré Olivier Sadran.

La remontée immédiate en Ligue 1 comme objectif

Parmi les aspects sportifs évoqués par Damien Comolli, le nouveau dirigeant met l'accent sur une remontée dès l'année prochaine en Ligue 1. Le budget alloué aux transferts, qui reste inconnu pour l'heure, sera le plus élevé de Ligue 2. " Remonter ? Oui on veut remonter en Ligue 1 immédiatement, je l'ai dit aux joueurs et au coach. On aura le budget le plus important de Ligue 2. Ça nous met aussi devant nos responsabilités. La masse salariale sera au-dessus de 12 millions d'euros, on n'a donc pas le droit de passer à côté. Tous les moyens sont à notre disposition pour rejouer la montée tout de suite" a annoncé Damien Comolli. Sur le long terme, l'ancien directeur sportif de Fenerbahce en Turquie souhaite stabiliser le club dans le haut de tableau de la Ligue 1, il vise "Top 8" dans les années à venir.

Quatre arrivées de prévues côté mercato

Bien évidemment, Damien Comolli ne pouvait pas esquiver les traditionnelles interrogations sur le mercato toulousain, bien calme pour l'instant avec comme seule arrivée notable celle de Maxime Dupé, l'ancien gardien de Nantes et de Clermont. "S'il n'y a pas de départs, on sera sur quatre arrivées. On n'a pas envie de se séparer de Sangaré, il n'y a pas d'offre maintenant mais elles vont venir. À part Gradel et Sangaré, on n'envisage pas d'autres départs car le TFC n'a pas besoin de vendre" a acquiescé le nouveau président. Aussi, il a fait un bref point sur les négociations en cours avec certains joueurs, dont les identités n'ont pas fuité. "On est en négociations avec des joueurs, on a fait des offres et on attend des retours. Il y a des bons joueurs aussi dans l'équipe, ceux qui ont une capacité qu'ils n'ont pas encore exprimée. Je pense à Saïd ou Koulouris" a ajouté Damien Comolli. Une phrase qui laisse entendre qu'il faudra compter sur les deux attaquants la saison prochaine.

Une rencontre supporters-dirigeants à venir

Désireux de ne pas reproduire les erreurs du passé, et voulant donc une relation saine avec les supporters, Damien Comolli va les recevoir pour instaurer un dialogue d'entrée. "Je vais proposer aux supporters de les rencontrer dans les semaines à venir. Tous groupes confondus. Je suis souvent venu ici superviser des joueurs, il y avait des ambiances formidables. On aura besoin des supporters, des ultras et de tout le monde. Tout le monde sera respecté et écouté. Je veux un dialogue constructif avec eux" a lancé l’homme d'affaires.

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2020/2021

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES