Menu

Fil de navigation

Recherche

Arthur Tirat pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Le Hollandais souffre d'asthme depuis son plus jeune âge, ce qui le contraint à prendre un traitement. Bien que déclaré aux instances compétentes, van den Boomen avait été suspendu en juin 2022, à la suite d'une erreur administrative.

 

Il n'a toujours pas digéré. Au mois de juin dernier, le milieu de terrain du TFC, Branco van den Boomen avait été suspendu pendant un mois par l'agence française de lutte anti-dopage. Une sanction qui faisait suite à une erreur administrative alors que le Néerlandais avait déclaré la prise d'un traitement régulier pour soigner l'asthme dont il souffre depuis son plus jeune âge.

Interrogé par La Dépêche à au sujet de cette maladie, le meilleur joueur de Ligue 2 la saison passée est revenu sur cet épisode qu'il a vécu comme une injustice. "Cela a été très dur pour moi d'être suspendu à cause de cela", lance-t-il.

Le joueur qui, depuis son plus jeune âge, a dû faire "plus d'efforts que les autres car ils avaient une meilleure condition physique qui [lui]" du fait de cette maladie respiratoire dont il souffre depuis ses 3 ans et qui l'a conduit plusieurs fois à l'hôpital.

"Ils ont tous un avantage sur moi et en plus je me fais punir par une suspension parce que je prends un traitement. J’avais pourtant déclaré ma maladie mais il y a eu un problème", a-t-il expliqué.

Mais aujourd'hui Branco van den Boomen a pris sa revanche sur cette maladie et sur la sanction injuste qui lui a été imposée.

2023 / 2024

CALENDRIER

2023/2024

CLASSEMENT

2023/2024

EFFECTIF

2023/2024

SELECTIONS

2023/2024

TRANSFERTS

2023/2024

STATISTIQUES